"Bernard Of Hollywood" 50ème Anniversaire "1962 – 2012"

Des nombreux livres qui sortent depuis le début 2012, un nouveau vient de retenir mon attention : "De Norma Jean à MARILYN" écrit par la fille du photographe Bernard Of Hollywood : Susan Bernard.

Interessant par la forme : les écrits proviennent des notes et archives du photographes, le tout fait penser au livre "Fragments" (notes originales mises en pages, accompagnées des traductions). 

De nombreuses photographies "rares" ou "variantes" ; dont 2 "séances" sont à signaler : la première de 1953  (soirée de bienfaisance à l’hôpital pour enfants Saint Jude – Hollywood Bowl) où le visage de Marilyn m’a toujours semblé différent des autres photographies, des autres "moments" de la Star, le regard surtout, je ne retrouve pas cette "différence" sur d’autres poses.

La deuxième date de 1954, photos prisent lors du tournage de "7 ans de réflexions". Comme pour la précédente, les photos ne "ressemblent" pas aux autres. Marilyn offre un nouveau visage… Un autre visage. Regardez…

A la fin du livre, l’auteure parle notamment de Robert Kennedy et semble appuyer un point soulever par Donald Spoto. Comme déjà indiqué je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Je tiens juste à signaler, qu’un des mensonges écrits depuis plusieurs années et repris par différents "auteurs", sur une relation entre le Sénateur et la Star n’est absolument pas fondé et que la présence de Robert Kennedy en Californie la veille du décès de l’actrice est totalement impossible.

Il est dommage que tant de personnes peux scrupuleuses inventent ou réinventent une vie, la salisse par le biais d’écrits, justes bons à rapporter une masse de fric, bien sûr il ne peut en être autrement.

A nous les fans et admirateurs de Marilyn de faire "courir" le bruit de Sa vérité … même si nos moyens sont faibles, Marilyn mérite toute notre attention et toutes nos plus belles pensées…

Poster un commentaire

Classé dans Livres, Marilyn Monroe

Marilyn Monroe "1962 – 2012" 50ème Anniversaire.

Mon vieil ordinateur ne me permet plus de m’occuper de ce blog aussi fréquement que je le souhaiterais. Toutefois, je ne peux rater l’occasion du 50ème Anniversaire de la disparition de Marilyn, pour poster ce  texte et ces photos…

En premier lieu, je conseil un livre : La biographie de Donald Spoto, pour tous les admirateurs de la Star. Seule vrai biographie de Marilyn, seul bio qu’il faudrait lire !!! En laissant tomber tout celles publiées depuis des années par quelques "auteurs" avides de reconnaissance, avides de fric et de petite gloire et qui écrivent et qui inventes et qui déformes la réalité !

Cette réalité, la vie de Marilyn et là détaillée par Monsieur SPOTO, on retrouve Marilyn tel qu’elle était : intelligente, courageuse, se revoltant en fin de compte sur ce qu’elle avait elle même fabriquée : Marilyn, et sur ce qu’on voulait qu’elle soit : toujours la blonde…

Ne se satisfaisant pas de sa vie, et voulant toujours plus ; tendant toujours vers plus de perfection, tant au niveau de son métier, qu’au niveau de sa vie.

Oui Marilyn voulait être parfaite, voulait être la plus grande, l’actrice avec un grand A. Oui certains ont voulus l’aider et d’autres se sont servis d’elle…

 

 

Je vous laisse vous faire votre propre opinion en lisant ce livre…

 

 

 

 

2 autres livres sont incontournalbes (à mon humble avis) : Marilyn Monroe "Fragments" et "Confession inachevée" (en collaboration avec Ben Hecht). 

 

 

Je vous conseille également le somptueux livre consacré à William Travilla "Le Style Marilyn", le couturier de la Star, des Stars, à travers son travail nous retrouvons Marilyn, puisque le titre fait directement référence à l’élégance de la femme et de la star, des photos et des dessins des robes célèbres ou personnelles de M. M. Superbe !!! Le livre est sorti en 2011 aux Editions Michel LAFON.

Autre livre en cette période de 50ème Anniversaire : MONROERAMA paru en mai 2012 aux Editions Stock. Ce livre est exceptionnel en tous points : Original, on peut se promener à travers les chapîtres, les entrées, on découvre un superbe "poème" écrit à partir d’une photo…

De nombreux écrivains, auteurs, journalistes contribuent à cet ouvrage : Françoise-Marie Santucci, Elisabeth Franck-Dumas, Olivier Assayas, Bruce Benderson, Sandrine Cabut, Marie Darrieussecq, John Gilmore, Maïwenn, Hal Schaefer…

Très bel hommage, touchant et palpitant !!!! Peut être mon livre, préfèré de ces dernières semaines

 

Sans oublier le fabuleux "Hors-Série" de Télérama.

Sorti il y a déjà plusieurs semaines et dans lequel un très bel hommage est rendu à la Star. On retrouve de belles plumes tel que Virginie Despentes, Christine Ferniot, Guillemette Odicino. Plusieurs autres intervenant : Julie Delpy, Nicolas Saada, Céline Sciamma et un entretien avec Larry Schiller par Sébastien Cauchon.

Poster un commentaire

Classé dans Livres, Marilyn Monroe

L’histoire du petit ours blanc…. coincé derrière une étagère !!

Quelque temps avant Noël, Monsieur Anatole reçu plusieurs paquets.

A l’ intérieure il trouva : des poupées, des voitures en plastiques, des peluches, des livres de contes et un petit ours blanc…

Minutieusement, il commença à installer, sur les étagères, les poupées en robes de princesses, les petites voitures en plastique, les peluches tendres et joyeuses, laissa ouvert aux illustrations un des livres de contes afin, se dit-il, d’ émerveiller les enfants des images, et des textes flamboyants .

Malheureusement… Un petit ours blanc, ne trouva pas sa place sur l’ étagère qui lui était destinée… Il fit une chute et se retrouva coincé derrière des poupées en robes de fête…

«Mais que vais-je faire ici, coincé derrière toutes ces robes imposantes ? Personne ne me verra… Personne ne prendra soin de moi…»

Le temps et quelques jours passant, les enfants, après avoir vu dans la boutique les jouets désirés, finirent de faire leurs commandes au Père Noël.

Monsieur Anatole rassembla les présents… Et les lutins chargés d’ approvisionner Monsieur Noël, (lors de ses nombreux déplacements dans la nuit du 24 au 25 décembre), se chargèrent des paquets préparés par Monsieur Anatole, et allèrent rejoindre le traîneau, afin que le grand barbu en habit rouge, ne prenne aucun retard dans ses livraisons.

Bien-sûr, le petit ours blanc resta caché derrière son étagère, camouflé par deux poupées habillées de robes aux couleurs de nuits étoilées…

Celles-ci trouvèrent bientôt une maison, car Mélissa, une petite fille sage, se les vit confier un matin d’ anniversaire.

Et le petit ours blanc continua à se lamenter… «Je suis tout seul… abandonné… pourtant je suis joli, j’ ai une belle fourrure et une belle étiquette beige, brodée de mon nom – «Bukow» – cousue sous ma patte droite».

Un jour, il fit la rencontre d’ une petite souris grise. «Bonjour ! souris…» La voyant approcher doucement, il se dit : «elle est timide et veut sans doute me faire un bisou …»

Non !!! au lieu de cela, la souris commença à lui manger les oreilles !!!!! «Aie !! c ‘est sensible des oreilles !»

Elle dut ne pas trouver la peluche à son goût, car bientôt, elle laissa tomber les oreilles et recracha les fibres moelleuses d’ un air dégoûté «beurk !! heurk !!»

Mais le malheur était fait…les oreilles du petit ours blanc étaient entamées…«Personne n’ a voulu de moi, alors que j’ étais joli, et bien maintenant que je suis entamé…»

Le petit ours blanc ayant perdu tout espoir, se mit à pleurer. De chaudes larmes coulèrent jusqu’ à son museau noir… Et les jours passèrent… baignés de larmes…

C’ était sans compter sur la ténacité de Thomas, qui curieux comme toujours, un matin, se pencha devant l’ une des étagères, de la boutique de son grand père : Monsieur Anatole.

«Mais que pouvait bien être cette forme blanche, là, perdue tout au fond ?»

Il saisit la forme et découvrit «Bukow» dans le creux de sa main…

«Mais que se passe-t-il ?» se demanda Bukow, se réveillant avec difficulté de sa énième nuit passée la tête à l’ envers, coincé au fond de l’ étagère…

C’ est un petit garçon… Il me tient dans sa main… Ou alors je suis en plein rêve…»

Bukow ne rêvait pas. Thomas bientôt se retrouva chez lui, dans son lit, avec le petit ours blanc, serré très fort contre sa poitrine…

«C’ est chaud… Je suis tout contre mon maître, je suis bien… Ça me change de mon étagère…»

Moralité : même s’ il faut du temps, même si vos oreilles ont été grignotées par une méchante (il faut bien le dire…) souris, quelqu’un, quelque part, un jour, un matin… enfin… prendra toujours soin de vous…

Fin…

(C) Thomas Wagner – BPH – 2008

2 Commentaires

Classé dans Histoire courte pour les petits

Marilyn Monroe par Sam Shaw… New-York 1957 (3ème partie)

50ème Anniversaire "1962 – 2012" – Marilyn Monroe

 

Je vous invite dans cette troisième partie à découvrir mes dernières trouvailles !! – l’ensemble de ces photos vient du NET (touts droits réservé (DR) – On retrouve ici Marilyn dans ses années New-Yorkaises, comme déjà mis en ligne, par 2 fois depuis la création de ce "blog", en 2008.

Cette série de photos me fascine. Marilyn semble heureuse et épanouie dans cette mise toute simple, cette petite robe blanche à "pompons" ; entourée de gens de passage, de marchands embulants, aux terrasses de café , dans les rues de cette ville qu’elle adorait ; signe de liberté, de progression, pour elle et son métier, son Art.

Miller est présent, amoureux, ce sont les beaux jours, les belles semaines de leur vie ;  ensemble. Plus tard le ciel sera bien plus sombre, plus noir…

Sam Shaw nous donne à voir un couple, jeune et plein de vie et d’espoir, la magie de la pellicule, la magie du photographe, la magie de Marilyn encore et toujours sublimée par l’oeil du photographe, par l’oeil de la "caméra"…

 Marilyn est très naturelle sur ces photos comme celle, ci-dessous, où attablée elle semble être entrain de prendre un encat…

Il y a des poses bien sûr, mais l’ensemble de ces journées ou plutôt de cette journée avec cette petite robe blanche est pris sur le "vif", il y a beaucoup de vie sur ces photos, beaucoup d’elle, de la femme, de Norma Jean…

 

Poster un commentaire

Classé dans Marilyn Monroe

Marilyn Monroe : Confession inachevée – en collaboration avec Ben Hecht

L’évenement en cette fin d’année 2011, pour les admirateurs de Marilyn est la publication par les éditions Robert Laffont du livre regroupant "ses mémoires"…

Les mémoires d’une jeune femme de 28 ans, à l’époque où Ben Hecht, ami de l’actrice, se voit confier le soin de coucher ses mots sur le papier. Pour des raisons personnelles, elle ne poursuivit pas ces séances de travail, mais confia le manuscrit au photographe Milton Greene.

Ce n’est qu’en 1974, que Milton Greene décida de révéler ce texte au public. "Confession inachevée" était épuisé en France depuis plus de trente ans…

Le livre est agrémenté de quelques photos prises par Milton Greene, certaines sont assez rare. Je ne peux en dire plus pour l’instant, venant juste de tomber sur ce livre… J’avais juste l’envie du partage de cette superbe information !! A bientôt.

3 Commentaires

Classé dans Livres, Marilyn Monroe

Marilyn Monroe – Calendrier 2012 – Hugo & Cie

Le voilà !!! il est disponible le fameux calendrier Hugo et Cie 2012 !!! 25 photos en noir et blanc qui restituent pour cette année 2012, le parcours de Marilyn à travers ses films, photos de tournages ou de promotion.

Le coût est de 19,95 € et est disponible notamment en Grande surface. Ci-après quelques photos (prisent avec une web-cam, donc beaucoup plus belles en "vrai") extraites des 25 au format habituel : A3 !!!! Regardez et régaler vous !!!

2 Commentaires

Classé dans Marilyn Monroe

Juste beau…

Le livre ouvert

par la main tenu.

Les doigts, sur la couverture,

fermement étalés…

Il lève les yeux un moment,

et replonge là

dans ses lignes…

La page se tourne,

il vit !

 

Juste beau…

Par delà la couverture…

Ses yeux, tendrement offerts

à ton regard perdu.

Par delà l’odeur des pages,

au dessus de l’encre,

au dessus des mots…

La page se tourne,

il sourit…

 

Juste beau…

sur la terrasse…

Dans la tasse, un café,

un fumet s’en élève…

le sucre fondu,

le breuvage touillé

de cuillers régulières…

 

Il pense, se lasse et revient…

La couverture est épaisse,

le cuir tendu,

la page se tourne,

il rit….

 

© T.W. – B. Ph. – 2011

Poster un commentaire

Classé dans Poèmes, textes courts

Extrait…

"Et cette âme, si nous n’y prenons pas garde, nous la retrouverons un jour devant nous, essoufflée, demandant grâce et pleine de bleus… Et ces bleus, sans doute, nous ne les aurons pas volés."

Françoise Sagan – Des bleus à l’âme.

Première édition 1972 – Flammarion

Edition "poche" : Stock – 2009 – Le livre de poche – 2010

Poster un commentaire

Classé dans Livres