L’histoire du petit ours blanc…. coincé derrière une étagère !!

Quelque temps avant Noël, Monsieur Anatole reçu plusieurs paquets.

A l’ intérieure il trouva : des poupées, des voitures en plastiques, des peluches, des livres de contes et un petit ours blanc…

Minutieusement, il commença à installer, sur les étagères, les poupées en robes de princesses, les petites voitures en plastique, les peluches tendres et joyeuses, laissa ouvert aux illustrations un des livres de contes afin, se dit-il, d’ émerveiller les enfants des images, et des textes flamboyants .

Malheureusement… Un petit ours blanc, ne trouva pas sa place sur l’ étagère qui lui était destinée… Il fit une chute et se retrouva coincé derrière des poupées en robes de fête…

«Mais que vais-je faire ici, coincé derrière toutes ces robes imposantes ? Personne ne me verra… Personne ne prendra soin de moi…»

Le temps et quelques jours passant, les enfants, après avoir vu dans la boutique les jouets désirés, finirent de faire leurs commandes au Père Noël.

Monsieur Anatole rassembla les présents… Et les lutins chargés d’ approvisionner Monsieur Noël, (lors de ses nombreux déplacements dans la nuit du 24 au 25 décembre), se chargèrent des paquets préparés par Monsieur Anatole, et allèrent rejoindre le traîneau, afin que le grand barbu en habit rouge, ne prenne aucun retard dans ses livraisons.

Bien-sûr, le petit ours blanc resta caché derrière son étagère, camouflé par deux poupées habillées de robes aux couleurs de nuits étoilées…

Celles-ci trouvèrent bientôt une maison, car Mélissa, une petite fille sage, se les vit confier un matin d’ anniversaire.

Et le petit ours blanc continua à se lamenter… «Je suis tout seul… abandonné… pourtant je suis joli, j’ ai une belle fourrure et une belle étiquette beige, brodée de mon nom – «Bukow» – cousue sous ma patte droite».

Un jour, il fit la rencontre d’ une petite souris grise. «Bonjour ! souris…» La voyant approcher doucement, il se dit : «elle est timide et veut sans doute me faire un bisou …»

Non !!! au lieu de cela, la souris commença à lui manger les oreilles !!!!! «Aie !! c ‘est sensible des oreilles !»

Elle dut ne pas trouver la peluche à son goût, car bientôt, elle laissa tomber les oreilles et recracha les fibres moelleuses d’ un air dégoûté «beurk !! heurk !!»

Mais le malheur était fait…les oreilles du petit ours blanc étaient entamées…«Personne n’ a voulu de moi, alors que j’ étais joli, et bien maintenant que je suis entamé…»

Le petit ours blanc ayant perdu tout espoir, se mit à pleurer. De chaudes larmes coulèrent jusqu’ à son museau noir… Et les jours passèrent… baignés de larmes…

C’ était sans compter sur la ténacité de Thomas, qui curieux comme toujours, un matin, se pencha devant l’ une des étagères, de la boutique de son grand père : Monsieur Anatole.

«Mais que pouvait bien être cette forme blanche, là, perdue tout au fond ?»

Il saisit la forme et découvrit «Bukow» dans le creux de sa main…

«Mais que se passe-t-il ?» se demanda Bukow, se réveillant avec difficulté de sa énième nuit passée la tête à l’ envers, coincé au fond de l’ étagère…

C’ est un petit garçon… Il me tient dans sa main… Ou alors je suis en plein rêve…»

Bukow ne rêvait pas. Thomas bientôt se retrouva chez lui, dans son lit, avec le petit ours blanc, serré très fort contre sa poitrine…

«C’ est chaud… Je suis tout contre mon maître, je suis bien… Ça me change de mon étagère…»

Moralité : même s’ il faut du temps, même si vos oreilles ont été grignotées par une méchante (il faut bien le dire…) souris, quelqu’un, quelque part, un jour, un matin… enfin… prendra toujours soin de vous…

Fin…

(C) Thomas Wagner – BPH – 2008

2 réponses à “L’histoire du petit ours blanc…. coincé derrière une étagère !!

  1. C’est tout mignon ça…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s