T.M.V.A….

Chacun derrière sa fenêtre,

ouverte sur un monde, ou chaque goutte peut frapper !

Les nuages sur des gonds, tournent, s’ouvrent, quand vient l’orage…

J’ai des épaules assez large, pour tout supporter !

Un dos, à la courbure légère et deux mains, vers le ciel, alignées…

Vers le ciel !

Encore…

Quand les nuages laissent, sur tes vitres la pluie s’échapper,

ne reste pas là, à regarder le monde, y couler…

Sur ta peau, mes mains souvent distraites,

peuvent encore essayer….

Essayer…

Encore ?

Un instant, je pense…

«J’aimerais que tu sois ma valeur ajoutée,

mon moi le plus profond.»

Derrière nos fenêtres, ouvertes sur un monde, ou l’humain se fond !

Rejoins moi, pour à eux s’ajouter, à deux se confondre.

Et s’Il m’attends ?

J’implore son pardon,

j’ai beaucoup de choses, à oublier…

Le bruit des canons, les larmes des fusiliers,

les bouches muselées, les hommes à genoux…

Un instant, je lance :

«Sois ma valeur ajoutée, pour qu’un jour il n’y ai plus qu’un hier

et que tu sois, enfin, tout mes lendemains…»

(C) T.W – B. Ph. – 12/2010 – v.d. 02/2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s