Archives de Catégorie: Livres

« Bernard Of Hollywood » 50ème Anniversaire « 1962 – 2012 »

Des nombreux livres qui sortent depuis le début 2012, un nouveau vient de retenir mon attention : « De Norma Jean à MARILYN » écrit par la fille du photographe Bernard Of Hollywood : Susan Bernard.

Interessant par la forme : les écrits proviennent des notes et archives du photographes, le tout fait penser au livre « Fragments » (notes originales mises en pages, accompagnées des traductions). 

De nombreuses photographies « rares » ou « variantes » ; dont 2 « séances » sont à signaler : la première de 1953  (soirée de bienfaisance à l’hôpital pour enfants Saint Jude – Hollywood Bowl) où le visage de Marilyn m’a toujours semblé différent des autres photographies, des autres « moments » de la Star, le regard surtout, je ne retrouve pas cette « différence » sur d’autres poses.

La deuxième date de 1954, photos prisent lors du tournage de « 7 ans de réflexions ». Comme pour la précédente, les photos ne « ressemblent » pas aux autres. Marilyn offre un nouveau visage… Un autre visage. Regardez…

A la fin du livre, l’auteure parle notamment de Robert Kennedy et semble appuyer un point soulever par Donald Spoto. Comme déjà indiqué je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Je tiens juste à signaler, qu’un des mensonges écrits depuis plusieurs années et repris par différents « auteurs », sur une relation entre le Sénateur et la Star n’est absolument pas fondé et que la présence de Robert Kennedy en Californie la veille du décès de l’actrice est totalement impossible.

Il est dommage que tant de personnes peux scrupuleuses inventent ou réinventent une vie, la salisse par le biais d’écrits, justes bons à rapporter une masse de fric, bien sûr il ne peut en être autrement.

A nous les fans et admirateurs de Marilyn de faire « courir » le bruit de Sa vérité … même si nos moyens sont faibles, Marilyn mérite toute notre attention et toutes nos plus belles pensées…

Marilyn Monroe « 1962 – 2012 » 50ème Anniversaire.

Mon vieil ordinateur ne me permet plus de m’occuper de ce blog aussi fréquement que je le souhaiterais. Toutefois, je ne peux rater l’occasion du 50ème Anniversaire de la disparition de Marilyn, pour poster ce  texte et ces photos…

En premier lieu, je conseil un livre : La biographie de Donald Spoto, pour tous les admirateurs de la Star. Seule vrai biographie de Marilyn, seul bio qu’il faudrait lire !!! En laissant tomber tout celles publiées depuis des années par quelques « auteurs » avides de reconnaissance, avides de fric et de petite gloire et qui écrivent et qui inventes et qui déformes la réalité !

Cette réalité, la vie de Marilyn et là détaillée par Monsieur SPOTO, on retrouve Marilyn tel qu’elle était : intelligente, courageuse, se revoltant en fin de compte sur ce qu’elle avait elle même fabriquée : Marilyn, et sur ce qu’on voulait qu’elle soit : toujours la blonde…

Ne se satisfaisant pas de sa vie, et voulant toujours plus ; tendant toujours vers plus de perfection, tant au niveau de son métier, qu’au niveau de sa vie.

Oui Marilyn voulait être parfaite, voulait être la plus grande, l’actrice avec un grand A. Oui certains ont voulus l’aider et d’autres se sont servis d’elle…

 

 

Je vous laisse vous faire votre propre opinion en lisant ce livre…

 

 

 

 

2 autres livres sont incontournalbes (à mon humble avis) : Marilyn Monroe « Fragments » et « Confession inachevée » (en collaboration avec Ben Hecht). 

 

 

Je vous conseille également le somptueux livre consacré à William Travilla « Le Style Marilyn », le couturier de la Star, des Stars, à travers son travail nous retrouvons Marilyn, puisque le titre fait directement référence à l’élégance de la femme et de la star, des photos et des dessins des robes célèbres ou personnelles de M. M. Superbe !!! Le livre est sorti en 2011 aux Editions Michel LAFON.

Autre livre en cette période de 50ème Anniversaire : MONROERAMA paru en mai 2012 aux Editions Stock. Ce livre est exceptionnel en tous points : Original, on peut se promener à travers les chapîtres, les entrées, on découvre un superbe « poème » écrit à partir d’une photo…

De nombreux écrivains, auteurs, journalistes contribuent à cet ouvrage : Françoise-Marie Santucci, Elisabeth Franck-Dumas, Olivier Assayas, Bruce Benderson, Sandrine Cabut, Marie Darrieussecq, John Gilmore, Maïwenn, Hal Schaefer…

Très bel hommage, touchant et palpitant !!!! Peut être mon livre, préfèré de ces dernières semaines

 

Sans oublier le fabuleux « Hors-Série » de Télérama.

Sorti il y a déjà plusieurs semaines et dans lequel un très bel hommage est rendu à la Star. On retrouve de belles plumes tel que Virginie Despentes, Christine Ferniot, Guillemette Odicino. Plusieurs autres intervenant : Julie Delpy, Nicolas Saada, Céline Sciamma et un entretien avec Larry Schiller par Sébastien Cauchon.

Marilyn Monroe : Confession inachevée – en collaboration avec Ben Hecht

L’évenement en cette fin d’année 2011, pour les admirateurs de Marilyn est la publication par les éditions Robert Laffont du livre regroupant « ses mémoires »…

Les mémoires d’une jeune femme de 28 ans, à l’époque où Ben Hecht, ami de l’actrice, se voit confier le soin de coucher ses mots sur le papier. Pour des raisons personnelles, elle ne poursuivit pas ces séances de travail, mais confia le manuscrit au photographe Milton Greene.

Ce n’est qu’en 1974, que Milton Greene décida de révéler ce texte au public. « Confession inachevée » était épuisé en France depuis plus de trente ans…

Le livre est agrémenté de quelques photos prises par Milton Greene, certaines sont assez rare. Je ne peux en dire plus pour l’instant, venant juste de tomber sur ce livre… J’avais juste l’envie du partage de cette superbe information !! A bientôt.

Extrait…

« Et cette âme, si nous n’y prenons pas garde, nous la retrouverons un jour devant nous, essoufflée, demandant grâce et pleine de bleus… Et ces bleus, sans doute, nous ne les aurons pas volés. »

Françoise Sagan – Des bleus à l’âme.

Première édition 1972 – Flammarion

Edition « poche » : Stock – 2009 – Le livre de poche – 2010

Retour sur les… « Fragments » de Marilyn M.

« Seuls quelques fragments de nous toucheront un jour des fragments d’autrui ».

Dans cette phrase Marilyn elle même, présente ses pensées les plus intimes, ses « Fragments » ; ce livre « Trésor », qui nous est offert par les éditions du Seuil.

La démarche de la maison d’édition est intellectuellement honnête, et respectueuse de la « pensée » de Marilyn. Là il ne s’agit pas de récrire ou de réinterpréter des mots.  Ici, aucune fioriture, mais du texte ; uniquement du texte ! brut ! livré au lecteur…

A partir de notes présentes en fac-similés sur les pages : d’un coté, de l’autre la transcription anglaise du fac-similé et en dessous la traduction française. Marilyn encore une fois s’offre à nous, au lecteur avide de comprendre cet être hors-norme ! Encore une fois quelques filaments se détachent et nous parviennent au delà des mots ou d’une pensée. 

Marilyn se donne encore et toujours !

Aurait-elle aimée ce livre ? Dans l’hommage qu’il représente, je pense que oui… Comme nous… Dans le fait qu’elle découvre un peu plus son âme, son moi le plus intime, sans aucun droit de regard et de réécriture, je pense que non… 

« Discipline – Concentration »

Marilyn n’a pas eu le temps et n’a pas vu l’intérêt de laisser une trace écrite, un témoignage lisse et sans défaut ; elle a juste pris des notes, couchées sur le papier ses réflexions, ses pensées. Essayant toujours de se tirer vers le haut, d’apprendre et de comprendre l’autre et son moi le plus profond.

Il en ressort une lecture parfois difficile (manque de ponctuation !!! Ce qui est logique car, lors d’une prise de note, la ponctuation ne vient pas d’instinct – il n’y a que la transcription de ce qui est important qui le soit… Pas de point, ni de virgule…), mais tellement honnête ! Tellement émouvante !

On se prend à lire et à relire un passage (à comprendre le sens de la phrase, de la pensée, de la poésie qui se détache très nettement) et là on se dit: « si Marilyn, dans un but de publication, avait eu l’occasion de corriger et d’améliorer ses textes et d’autres ou d’écrire vraiment dans le but d’être lu en tant qu’Auteur. Si Marilyn avait eu pleinement conscience de son talent (elle toujours en doute, si peut sur d’elle). Si et bien sur si… Toujours des si, des questions posées…

La lecture de ce livre m’a profondément bouleversée. J’en retiens des mots… je reviens sur ces mots, sur ces phrases. Sur les problèmes rencontrés pas cet être humain avec la vie,  avec l’autre et elle même.

Car il est un fait qu’il faut savoir poser des questions (parfois il arrive qu’on pose les bonnes…) et savoir s’en poser à soit même ; mais à trop vouloir se connaître, à être emplie d’une si immense sensibilité  et d’un regard aussi juste sur ce qui nous entoure ; on arrive qu’à une chose : se perdre…

 Extrait  :  « Seuls quelques fragments de nous toucheront, un jour, des fragments d’autrui.

La vérité de quelqu’un n’est en réalité que ça : la vérité de quelqu’un.

On peut seulement partager, le fragment acceptable pour le savoir de l’autre.

Ansi, on est, presque toujours seuls.Comme c’est aussi le cas, de toute évidence, dans la nature…

Au mieux, peut-être, notre entendement pourrait-il découvrir, la solitude d’un autre »  –  Marilyn Monroe.

Littérature… La déferlante Suédoise…

Depuis le succès planétaire de la Série littéraire « Millénium » du regretté Stieg Larsson, la maison d’édition Actes Sud – collection « Actes noirs » – à eu la bonne idée d’inviter sur le sol Français d’autres auteurs Suédois, qui n’auraient sans doute pas franchis les frontières du Royaume, sans la réussite mondiale de Larsson !

Le lecteur Français n’aurait pas eu accès, par exemple, au phénomène littéraire : Camilla Läckberg qui, depuis son premier succès en 2004 sur le territoire suédois, nous régale des aventures de son « héroïne » : Erica Falck !

En effet, il nous a été donné de découvrir cette auteur de talent en 2008, son premier roman « La Princesse des glaces »Grand Prix de la littérature policière et prix du Polar étranger au Festival de Cognac 2008 – paru en 2004, a été classé (à l’instar de ses trois autres romans) parmi les meilleures ventes de ces dernières années en suède, talonnant ou au « coude à coude » avec Millénium… Le lecteur Français, fasciné par la lecture de la Trilogie de Larsson – et avide de se procurer d’autres bonnes feuilles, biens fraîches, biens glacés, pour se retrouver encore et encore dans ses villes du Nord de l’Europe ; où la température n’est pas la seule à vous glacer les sangs ! – s’est précipité pour découvrir Läckberg !!

La suède et ses talents se rattrapent !

Depuis, l’œuvre de Cammilla Läckberg, nous est proposée à un rythme plus que régulier ! « Le prédicateur » – parution Suède : 2004 – France : 2009 / « Le Tailleur de Pierre » – Suède : 2005 – France : 2009 et le petit dernier tout chaud sorti des presses : « L’oiseau de mauvais augure » – Suède : 2006 – France : 2010 ! (En comparaison : dates de sorties de la trilogie de Stieg Larsson : Millénium 1 “les hommes qui n’aimaient pas les femmes” édition suédoise : 2005 – France 2006 / Millénium 2 “la fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette” suède : 2006 – France : 2006 / Millénium 3 “la reine dans le palais des courants d’air” suède : 2007  – France : 2007).

Soit, une première parution Française en 2009, pour “La Princesse des glaces” – deux ans après l’édition du dernier Larsson – alors que le premier roman de Läckberg et antérieur au premier tome de Millénium….

Le monde de Camilla : Ce qui est passionnant dans les romans de Camilla Läckberg, outre l’enquête policière bien distincte formant un roman à part entière, est le « fil rouge » ;  la trame qui lie chaque volume… En effet, au cours de chaque histoire, nous retrouvons les protagonistes (enquêteurs, policiers, famille, amis, etc). Nous suivons leurs aventures, leurs vies quotidiennes, l’évolution de chaque personnage, tantôt dramatique, tantôt romantique, le tout saupoudré de quelques touches d’humour, d’une énorme dose d’intelligence et de maîtrise de la narration ! Bien sur, les histoires se déroulent toutes à Fjällbacka, port de pêche de la côte ouest, ou dans ses environs. Bien sur, à un moment on peut se dire : « Brrrrr…. Il ne fait pas bon vivre dans ce coin… La vie est vraiment trop mouvementé ! » Mais comme pour la très bonne série TV « Desperate Housewives“ où Wisteria Lane est le théâtre d’une multitudes d’événements ! Où la série donne l’impression que le petit quartier tranquille à le don d’attirer la guigne et les ennuis !!! On se plonge avec ravissement dans les affres de ce petit monde, où il est bon de frissonner à la lecture ; de sentir la fraîcheur du climat ambiant, qui peut s’avéré caniculaire à certains moments ! Oui, il est bon de parcourir les pages offertes par cette grande et jeune dame ! Il est bon de se plonger encore et encore dans se tourbillon littéraire ! On en redemande !

Nota : Un autre auteur suédois vient d’être édité chez Actes Sud : Lars Kepler« L’hypnotiseur ». Je vous laisse découvrir ci-dessous la couverture et le 4ème de couverture. A suivre …..

 

Fragments…. »Marilyn Monroe : poèmes, écrits intimes, lettres » – L’événement 2010 aux Editions du Seuil !!

Il y a un livre dont tous les admirateurs de Marilyn rêvaient depuis de nombreuses années.

Il arrive enfin !!!

Les mots de Marilyn, ses pensées intimes, ses lettres et poèmes. Comme beaucoup, je suis resté septique, lors de l’annonce il y a plusieurs semaines, de la sortie de ce livre. Je suis complètement rassuré et impatient, au vu des reportages et commentaires diffusés dans différents médias.

En effet, il s’agit bien de carnets, de notes, de feuilles et de pages remplis par la Star, de son adolescence jusqu’à ces derniers jours. Pour vous faire une meilleure idée du livre qui sera disponible le 7 octobre prochain ! Je vous invite à vous procurer le dernier numéro du « Nouvel Observateur » – semaine du 30 septembre au 6 octobre 2010 – N° 2395 – où 9 pages + couverture, sont consacrées à la Star. 55146017

Où on apprend comment le livre a pu être créé (un Américain, mandaté par la femme de Lee Strasberg, indique à Bernard Comment, éditeur du Seuil, qu’il y avait quelques papiers à publier dans la succession de Marilyn Monroe…*), où une bonne analyse du « phénomène » est rendu et où quelques extraits – très touchants – nous sont proposés en avant première !!!!

« … Le livre rassemble des poèmes, des écrits intimes et des lettres – Tous Inédits – de Marilyn Monroe. Et il montre, de manière bouleversante, combien cette lumineuse idole des foules était désespérée, suicidaire et douée pour l’écriture… » *

* “extraits » du nouvel Observateur.

 2010-09-30-56543

  

 

« Fragments. Poèmes, écrits intimes, lettres » par Marilyn Monroe, préface d’Antonio Tabucchi, 101 fac-similés, 33 photos, Seuil, 272 pages.*