Archives de Catégorie: Série TV

Vous avez dit série ?… (3) : Beautiful People ! Ou quand le rêve devient « réalité »….

A l’heure où la deuxième saison sera bientôt disponible en France (sortie DVD courant avril 2010), un retour sur la saison 1 s’impose ! A ceux qui n’auraient pas encore entendu parler de ce petit bijou d’humour anglais (sortie sur les écrans britanniques fin 2008), mais déjà fan de la série Absolutely Fabulous ou encore Gimme  Gimme Gimme, je dirais simplement que le créateur de cette dernière et le producteur d’Ab Fab, ce sont associés pour donner vie à cette « famille » loufdingue, bourrée de personnages truculents !!! thumbnailCA0JAM9B

L’histoire est basée sur l’adaptation des mémoires de Simon Doonan Directeur Créatif de Barney’s à New York. Le livre comme la série revient sur l’adolescence et les premières années New-yorkaise de Simon. 

A la fin des années 90 Simon jeune ado anglais, coincé dans sa petite ville de Reading, qui après les années Thatcher voit en son nouveau premier ministre Tony Blair, l’espoir d’un avenir meilleur, s’invente une vie étoilées en compagnie de son meilleur ami Kylie (ou Kyle au grand dame de sa mère, qui ne supporte pas que son rejeton franchisse aussi allégrement la ligne de sa jeune masculinité…). thumbnail

Notre héros, le jeune Simon est entouré par une famille des plus charmante : La mère Debbie portée sur la bouteille (plus grande sœur que maman)… Le père Andy plombier sexy, sur lequel « toutes » les voisines on des vues… thumbnailàSa sœur, Ashlene délurée qui ne résiste à aucun garçon… Sauf aux boutonneux… sur l’insistance de Debbie !! Une tante Hayley, aveugle et qui n’a de lien avec cette famille que le fait d’être la meilleure amie de Debbie ; est accompagné de sa fidèle chienne prénommé : Mummy… encore plus maladroite qu’Hayley… thumbnailCAC2TP6X 

Les histoires se déroulent sur une bande son rythmée, ou les numéros de danses (comme l’extrait ci-dessous), nous font entre-apercevoir les rêves de Simon et Kylie, le rêve qu’un jour ils rejoindront les Beautiful People : gens riches, beaux et célèbres… Le tout est truffé de répliques assassines, de bons mots, de situations cocasses et complètement barrés ! (Vive la VOST !!!!!). C’est complètement Folle quoi ! Et tellement bon !!!! Comme lorsque Kylie et Simon répète les Chorées de leurs groupes ou chanteuses préférées… Ca à du peps, ça donne envie de se lever, ça donne le sourire, c’est bon, comme seul les anglais savent le faire ! A ne pas manquer !

  Critiques Presses : « Une vraie rigolade et une critique sociale acerbe ». The Observer – « La série TV la plus drôle de l’année 2008 ». The Guardian.

Pour le plaisir, un extrait du second épisode intitulé par la BBC : « Dancing in the Street / Melody Crescent Medeley ».

Site Internet : You Tube – Clip envoyé par : BBC

Publicités

Vous avez dit série ?… (2)

 

Absolutely Fabulous – Ab’ Fab  !!

« Friends ? »

« No ….. mother and daughter…. »

1343A l’ heure où une version U.S. est annoncée – les rôles seraient repris par : Kathryn Hahn et Kristen Johnston – un « petit » retour sur la série CULTE Anglaise me semble nécessaire…

Cette série que nous avons eu le plaisir de découvrir, en France, sur la Chaîne CANAL JIMMY en 1994 et diffusée ensuite par CANAL + comporte 5 saisons et plusieurs « Spécial » hors saison :

1) Absolutely Fabulous Special (White Box) édition 1 DVD – 2) Gay (Gay) édition 1 DVD – 3) La Mère Noël n’est pas une ordure (Cold Turkey) voir DVD saison 5.

Les derniers épisodes seront diffusés sur la BBC en 2004 (certains n’ ont pas été repris en France et/ou n’ ont pas  encore été édités en DVD : 1) Leur dernier délire – (The Last Shout – Part 1 & Part 2 – 1996) – 2) Titre français inconnu (Absolutely Fabulous : A Life – 1996) – 3) Mode d’emploi (How To Be Absolutely Fabulous – 1995 ) – 4) documentaire de 2004 : Titre français inconnu (The Story of Absolutely Fabulous) voir DVD saison 5.

Cette série où le mauvais goût, la méchanceté, l’ alcool, les « drogues », la course aux hommes et à la jeunesse, les rapports mère – fille inversées etc… tiennent à tour de rôle, la première place à l’ écran, est jubilatoire !!!! La drôlerie des différents scénarios, la mise en scène, les répliques incendiaires, les situations burlesques, cocasses ou complètement absurdes, sont des momentsabfab3 d’ anthologie de la télévision Britannique. L’ humour anglais à son plus haut niveau porté par un duo d’ actrices : Edina et Patsy (voir quatuor : Safron et Gran’ Ma, respectivement fille et mère d’ Edina) et de second rôles tous plus colorés, tous plus grossiers, tous plus déjanter les uns que les autres !!!

Mais comme le prouve le « film » de 2001 de Gabriel Aghion – « adaptation » en long métrage de la série – l’ exercice  s’ avère très difficile…. En effet, le film « Absolument Fabuleux » n’ a de commun, avec la série, que la traduction du titre ! Pour les fans d’ Ab’ Fab et les autres ce Film est à oublier vite fait après le premier visionnage, si tant est que vous ayez eu le courage de regarder jusqu’au bout…

Les scénaristes américains réussiront-ils à adapté cette série sans en dénaturé l’ essence ? Car Ab’ Fab outre le fait d’ être un ovni télévisuel, est profondément encré dans un humour « typique » qui peut plaire ou laissé indifférent. De plus, les allusions aux passés 60’s ou 70’s des deux « folles » comportent bons nombres de sujets qui ne sont pas servis habituellement au grand public américain. Sauf dans le cas de productions de chaînes privées : HBO ou SHOWTIME…

*******************************

DVD disponibles en France :

Saison 1 : 6 épisodes et bonus : Absolutely not 1 : Le bêtisier du tournage et les scènes coupées au montage – The beginning « les débuts » (sketch original de French & Saunders, qui a donné l’ idée de la série. L’ interview (partie 1) de J. Lumley et J. Saunders.

Saison 2 : 6 épisodes et bonus : Absolutely not 2 : Le bêtisier du tournage et les scènes coupées au montage – L’ interview (partie 2) de J. Lumley et J. Saunders.

Saison 3 : 6 épisodes et bonus : Absolutely not 3 : Le bêtisier du tournage et les scènes coupées au montage – L’ interview (partie 3) de J. Lumley et J. Saunders.

Saison 4 : 6 épisodes et bonus : Absolutely not 4 : Le bêtisier du tournage et les scènes coupées au montage – L’ épisode Pilote « Mirrorball » – Galerie de photos.

Saison 5 : 8 épisodes – dont hors saison, épisode 8 : Cold Turkey et bonus : Absolutely not 5 : Le bêtisier du tournage et les scènes coupées au montage – L’ épisode documentaire « The Story of Ab Fab » – Galerie de photos.

Hors saisons :

Absolutely Fabulous : Special

Absolutely Fabulous : Gay

*******************************

– Série créé par : Jennifer Saunders et Dawn French– Rôles principaux : Jennifer Saunders : Edina « Eddy » Monsoon – Joanna Lumley : Patsy Stone – Julia Sawalha : Saffron « Saffy » Monsoon – June Whitfield  : June Monsoon – Jane Horrocks : Bubble / Katy Grin

Nota : les DVD édités en France sont en version originale sous-titré, excepté pour la saison 5 dont les épisodes sont également visibles en français… pour ma part la V.O. sous-titré est irremplaçable….

Site Officiel de la série – BBC : http://www.bbc.co.uk/comedy/abfab/vault/index.shtml

Un petit extrait pour le plaisir :

http://www.youtube-nocookie.com/v/-LYyfod-kyY&hl=fr&fs=1&rel=0

Site Internet You Tube – clip envoyé par : rockittin89

Vous avez dit série ? … (1)

SIX FEET UNDER

2001 – 2005

six_pieds_sous_terre_01

La mort leur va si bien …

Au commencement est un film de 1999: AMERICAN BEAUTY – récompensé par 5 OSCARS (R) dont celui du Meilleur film – Meilleur réalisateur : Sam Mendes – Meilleur Scénario Original : Alan Ball – Meilleur Acteur : Kevin Spacey

Ce film dissèque au scalpel le rêve Américain ou comment la situation confortable d’ un quadragénaire lambda se transforme selon ses envies, selon ses désires, ses choix, son attirance vers l’ image loin d’ être innocente d’ une jeunesse pas tout à fait femme …. jusqu’ à l’ irréparable. On trouve déjà dans ce long métrage, ce que deviendra le petit bijou télévisuel : SIX FEET UNDER. Les questions soulevés par la vie, la mort, la sortie de l’ adolescence et ce que devient l’ après, les rapports entre humains si proches et en même temps si éloignés de la réalité qui semblait être leur quotidien, l’ acceptation d’ une différence, l’ incompréhension d’ un voisin bien sous tous rapports, persuadé que son fils se laisse séduire par un homme ; refusant cet image il se fera justicier d’ une moralité bien pensante, jusqu’ à effacer celui qui, à ses yeux représente le mal incarné : l’ homme vers lequel son fils semble être attiré.

SIX FEET UNDER, bouscule plusieurs tabous de la société américaine. Le premier : la réaction des vivants lors de la disparition d’ un proche. Dans un pays qui refuse l’ idée de la mort, la dissimulant derrière un rideau qui cachera aux yeux des autres celui qui ose verser une larme, ou le mot même ne semble plus exister. Le rêve américain ne pouvant avoir de fin, l’ humain n’ est plus mortel, mais restera vivant ailleurs puisqu’ il ne peut en être qu’ ainsi. Le deuxième : envoyer à la face d’ un peuple pudibond l’ existence du sex et de ses différentes facettes : le passage à l’ âge adulte, et ses premières tentatives parfois malheureuses – montrer qu’ à un certain âge l’ humain peut encore être maître de son corps et en explorer de nouveaux terrains – qu’ a force de refus de l’ évidence, certains peuvent se perdre dans l’ excès – que l’ amour existe entre deux hommes, en bousculant en plus la frontière des races et couleurs.

La force de cette série et de passer « en douceur et humour parfois très noirs… », plusieurs messages,  politiques et souvent critiques à l’ égard d’ une société ou une grande partie du monde (heureusement) ne se retrouve plus ou simplement faire preuve de bons sens au regard du passage éclair de la vie sur cette terre ou tout à un début et… ou tout à une fin…

Le format des épisodes, d’ une moyenne de 50 minutes, permet à l’ histoire de se raconter sans  contrainte des minutes qui feront dépassées le temps habituellement imparti aux autres séries.

Le jeux des acteurs et le choix du casting s’ est avéré pointu. L’ ensemble des protagonistes fait vivre la série du 1er épisodes au dernier… Qu’ il s’ agisse des premiers rôles ou des secondes.

Le dernier épisode, le n° 63 est d’ une beauté et d’ une originalité dans la réalisation ou chaque minute apporte son lot d’ émotions, jusqu’ à l’ apothéose finale ou Claire prenant la route de son destin nous laisse entre apercevoir les vies accomplies des FISHERS et autres membres de son entourage.

Enfin, les nombreux réalisateurs et scénaristes présents à chaque saison font de chaque épisode de véritable petits films, ou l’ originalité des scénarios se partage aux talents de la mise en scène.

Acteurs principaux : PETER KRAUSE – MICHAEL C. HALL – FRANCES CONROY – LAUREN AMBROSE – FREDDY RODRIGUEZ – MATHEW ST. PATRICK – JEREMY SISTO – RICHARD JENKINS – RACHEL GRIFFITHS –

Seconds rôles : KATHY BATES – JOANNA CASSIDY – PATRICIA CLARKSON – ILLEANA DOUGLAS – TINA  HOLMES – CATHERINE O’HARA – LILLY TAYLOR…

Réalisateurs : ALAN BALL – RODRIGO GARCIA – JIM MC BRIDE – ALLEN COULTER – JEREMY PODESWA – KATHY BATES – MICHAEL ENGLER – MIGUEL ARTETA – JOHN PATTERSON – LISA CHOLODENKO – ROSE TROCHE – DAN ATTIAS – ALAN TAYLOR – ALAN POUL – MICHAEL CUESTA – NICOLE HOLOFCENER – KAREN MONCRIEFF – DANIEL MINAHAN – ALAN CASO – PETER CARE – PETER WEBBER – ADAM DAVIDSON – JOSHUA MARTSON.

Scénaristes : ALAN BALL – CRAIG WRIGHT – KATE ROBIN – NANCY OLIVER – SCOTT BUCK – BRUCE ERIC KAPLAN – JILL SOLOWAY – RICK CLEVELAND – LAURENCE ANDRIES – CHRISTIAN TAYLOR – CHRISTIAN WILLIAMS.

 

                                             postmortem

« OSCAR (R) » est une marque de commerce et de services déposée par l’Academy of Motion Pictures Arts and Sciences.

Vous avez dit série ?… (1) SIX FEET UNDER … Galerie.

 

main_414x260 18462873_w434_h_q80

18435476_w434_h_q80 18435485_w434_h_q80 18435501_w434_h_q80

18435488_w434_h_q80 18435471_w434_h_q80 18745388_w434_h_q80

18435518 18462871_w434_h_q80

18462879_w434_h_q80 18745385_w434_h_q80

18435512_w434_h_q80 david-dad

Site officiel de la série : HBO

Site officiel de la série : WARNER BROS.

L’ensemble de la série est disponible en DVD – 1 saison par coffret ou 1 coffret regroupant les 5 saisons. Home Box Office, Inc. Tous droits réservés. HBO(R), Home Box Office(R) et Six Feet Under(R) sont des marques déposées de Home Box Office, Inc. Edité et distribué par Warner Home Vidéo, une division de Warner Bros. France S.A. Tous droits réservés.